2016-05-24

The Offering

The Offering, Jacqui Stockdale, 2016

Bulletin quotidien de presse étrangère Vendredi 30 décembre 1938

ÉTATS-UNIS
La presse américaine et l'Allemagne.
New-York, 29 Décembre.
Le premier numéro de janvier du magazine Time, l'hebdomadaire le plus lu des Etats-Unis, et dont l'attitude a été toujours très modérée en matière de politique étrangère, est en majeure partie consacré au chancelier Hitler, « l'homme de 1938 », qu'il attaque avec une extrême violence : sur la couverture, une composition du dessinateur catholique autrichien baron von Ripper, qui passa plusieurs mois dans les prisons allemandes après l'avènement au pouvoir des nazis. Ce dessin, exécuté dans la manière de Goya, représente le chancelier de dos, devant un orgue muni de huit crochets auxquels sont pendus par le cou des cadavres nus. Autour de l'orgue le maréchal Goering, la poitrine chamarrée de décorations, et d'autres dignitaires du IIIe Reich, contemplent respectueusement ce spectacle.
Le Time fait suivre ce dessin d'un article sur les persécutions subies par les catholiques, les protestants et les israélites dans le IIIe Reich :
« L'homme responsable de cette tragédie mondiale, lit-on, est un petit Autrichien de 49 ans, avec une moustache à la Chariot, coléreux, rêveur et antipathique, gâté par une mère faible, sans aucune instruction, ratant les examens les plus élémentaires, animé de haine contre la Vienne brillante et cosmopolite. »
Et le Time ajoute : « 700.000 Juifs allemands ont été torturés physiquement et dépouillés de tous leurs biens. Ils se sont vu refuser tous les moyens de gagner leur vie ; ils ont été chassés des rues. Ils sont maintenant gardés pour être rançonnés d'après de véritables procédés de gangsters.
« L'Allemagne est devenue en même temps la nation des uniformes marchant au pas de l'oie, où des garçons de dix ans apprennent à lancer des grenades, et où les femmes ne sont considérées que comme des machines à enfanter. »
Le Time, étudiant la situation économique de l'Allemagne et les mesures prises par son gouvernement, écrit encore :
« Pressé par les besoins de produits alimentaires et le manque d'argent, le régime nazi a confisqué les propriétés et a souvent même collectivisé l'agriculture — méthodes qui ressemblent au communisme russe.
Hitler, incapable de donner du pain au peuple allemand, lui a donné les divertissements du cirque. La presse dirigée nazie, sautant à la corde sur l'ordre de Goebbels, insulte des ennemis réels et imaginaires.
La cadence de la marche de la dictature allemande s'accélère, et cependant qu'un nombre de plus en plus grand de canons sort des usines, la production du beurre diminue. »
Le Time conclut :
« Les autres nations se sont jointes à la course aux armements, tandis que les Etats-Majors se demandent : « Hitler se battra-t-il lorsqu'il sera certain de perdre la course ? »
« Le dynamisme des dictatures est tel qu'aucun de ceux qui ont étudié le fascisme et ses dirigeants ne peut supposer cet Hitler inquiet et instinctif, passant là cinquantaine dans la calme atmosphère du chalet de Berchtesgaden, avec le peuple allemand rassasié.
« Rien ne garantit que les nations non satisfaites s'endormiront lorsqu'elles auront pris ce qu'elles convoitent maintenant des nations satisfaites. Pour ceux qui étudient les événements de l'année, il semble plus que probable que « l'homme de 1938 » fera de 1939 une année dont on se souviendra. » (Havas.) 

BnF gallica.bnf.fr
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k62394814/f3.image.r

Man of 1938
From the unholy organist, a hymn of hate.
Rudolph Charles von Ripper

2016-05-16

2016-05-07


2016-05-01

Sommeils

Miller, Fidelin, Eluard, Carrington, 1954, Private collection Photo: Roland Penrose http://bardozone.tumblr.com/post/21520155630/festeszet-miller-fidelin-eluard-carrington

Γνῶθι σεαυτόν

http://loverofbeauty.tumblr.com/post/143573615533

Des bateaux dans la tête

http://loverofbeauty.tumblr.com/post/143473937078