2013-06-30


Saint-Macairskoff


Cham (1818-1879), Lithographe
Le grand pope de Moscou présentant aux Cosaques l'étendard orthodoxe nouvellement brodé à Lyon et orné de l'image du grand Saint-Macairskoff [Robert Macaire], le nouveau patron de la Russie
Lith. Destouches 28, r. Paradis P.re Paris.- Maison Martinet, 116, r. Rivoli et 41, r. Vivienne

BnF, Estampes et photographie, RESERVE QB- 370 (144) -FT 4, De Vinck, 17252

Robert Macaire (Chevalier Macaire) was a noted criminal and assassin who appears in French plays. His name is renowned in French culture as that of the archetypal villain.
His is the name of the title character in the 1842 book Physiologie du Robert-Macaire written by Pierre Joseph Rousseau (James Rousseau) and illustrated by Henri Daumier. From this topicality, a character of this name appeared in the nineteenth-century melodrama play L'Auberge des Adrets, or 'The Adrets' Inn'. An internationally successful comic opera, Erminie, was based on the play, premiering in London in 1885. Films were later made with the character Macaire, including Robert Macaire et Bertrand (1907) and The Adventures of Robert Macaire (1925). Lemaître's performance in L'Auberge des Adrets (courtesy of actor Pierre Brasseur) was featured in the French film Les Enfants du Paradis (1945).



Russie


PAS DE QUARTIER POUR LES MANIFESTANTS LGBT
30 juin 2013

Le rassemblement LGBT, sur le Champ de Mars de Saint-Pétersbourg, a attiré en quelques minutes près de 200 contre-manifestants d'extrême droite. Image: Euronews.
Un rassemblement a été violemment attaqué, samedi à Saint-Pétersbourg. La police a cédé à la pression des extrémistes venus en découdre, arrêtant la quasi totalité des militants LGBT.
Une demi-heure: c'est le temps qu'ont tenu des manifestants LGBT, hier dans le centre de la deuxième ville de Russie. Sous le slogan «L'homophobie est la honte de Saint-Pétersbourg», le rassemblement était organisé pour protester contre la loi anti-«propagande homosexuelle», récemment votée par la Chambre basse du Parlement russe. Une disposition similaire est déjà en vigueur dans la région de Saint-Pétersbourg depuis 2012.

ŒUFS, PÉTARDS ET BOÎTES DE CONSERVE
Selon plusieurs sources, la quasi totalité des militants ont été embarqués par la police, apparemment alertée par des «habitants». «Nous leur avons indiqué que leur manifestation était illégale et leur avons ordonné de se disperser, mais ils n'ont pas obtempéré», a justifié un porte-parole des forces de l'ordre. Entre-temps, la place avait été envahie par environ 200 contre-manifestants, certains réclamant l'arrestation immédiate des militants LGBT, d'autres visiblement venus pour en découdre. Les manifestants, des nationalistes, des skinheads et des religieux, s'en sont pris à ces derniers à coups d'œufs, de pétards, de boîtes de conserve et de fumigènes, faisant apparemment plusieurs blessés. Huit militants antigay seulement auraient été arrêtés par la police.

Thèmes: Eglise orthodoxe, Extrême droite, Propagande homosexuelle, Russie, Saint-Pétersbourg

360° Le magazine suisse gay, lesbien, bi et trans
http://360.ch/blog/magazine/2013/06/saint-petersbourg-pas-de-quartier-pour-les-manifestants-lgbt/

2013-06-29

Brume d'Agon



L'imagination créative de Brook Lee et Hinarani de Longeaux
mercredi 26 juin 2013 à 01H00

Le Laboratoire du formulateur de Papara s'est transformé en palais des "reines de beauté"
La présidente du jury de l'élection de miss Tahiti 2013 a effectué une séance de création à la Cosmetic Academy en compagnie de miss Tahiti 2012.
Brook Mahealani Lee, miss Univers 1997, fait part de son expérience à Hinarani qui représentera la France le 9 novembre prochain à Moscou.
Elles ont élaboré un monoï et une crème de fleurs de Tahiti baptisés "Mahealani" et "Perle rose".

Les reines de beauté que sont Brook Lee, miss Univers 1997, et Hinarani de Longeaux, miss Tahiti 2012, ont effectué mardi une des étapes du parcours olfactif et sensoriel issu de la Cosmetic Academy. Accompagnées d'Arnaud Sol-Dourdin, directeur artistique de la Société miss France pour miss Univers et miss Monde, et d'Heiarii Robson, directeur artistique du comité miss Tahiti, elles ont mis à profit la matinée d'hier pour confectionner un monoï pour Brook et une crème de fleurs de Tahiti pour Hinarani.
Olivier Touboul, directeur du Laboratoire de cosmétologie du Pacifique sud de Papara a accueilli ses invités et leur a fait visiter son laboratoire ; il leur a ainsi fait découvrir la fabrication du monoï, un des secrets de beauté des vahine. Puis ils ont revêtu la blouse blanche de laborantin et se sont retrouvés dans "les conditions réelles de création dans un laboratoire".

Un "accueil fantastique"
Sur la base des arômes de magnolia, d'oranger, de nénuphar, de fruits de la passion, de thé vert et de thé blanc, Arnaud a créé une brume hydratante pour le visage également fixateur de maquillage. Il a nommé sa création Brume d'Agon, du nom d'un lieu géographique, la Pointe d'Agon, située dans le sud du Cotentin envahi par les brumes matinales.
"C'est ma première visite à Tahiti. J'ai été surpris par l'accueil fantastique que j'ai eu. Je trouve que les polynésiens ont une énergie positive extraordinaire et font preuve d'une grande ouverture d'esprit", confie Arnaud. Brook, Mahealani Lee a revisité une "ancienne recette hawaïenne" pour élaborer un monoï aux fragrances de magnolia, tiare, litchi, vanille hibiscus et fraise.
Le résultat d'une belle couleur dorée a été nommé Mahealani. C'est sa première expérience dans le domaine de la création de cosmétique. "J'adore" a-t-elle déclaré. Hinarani de Longeaux, dont c'était la quatrième visite au laboratoire du formulateur a, quant à elle, laissé son imagination vagabonder pour confectionner une crème de fleurs de Tahiti. Après avoir mélangé les arômes d'aloe vera, de mûres, d'oranges, de jasmin, de framboises, de fraises, de vanille et de fleurs d'orangers, elle a obtenu une crème hydratante d'un ravissant rose tendre qu'elle a baptisé : "Perle rose".

http://www.ladepeche.pf/article/la-vie-des-communes/l'imagination-creative-de-brook-lee-et-hinarani-de-longeaux

Fire and Fruits


La Nature / dessiné par Boizot ; gravé par Gautier
A Paris : chez Basset, ca 1793
Gautier, Jean Baptiste (17..-18.. ; graveur )
Boizot, Louis-Simon (1743-1809)
BnF, Estampes et photographie, QB-1 (1793-11-10) –FOL

2013-06-27

2013-06-26

Fire Island 1942


PaJaMa Donald Windham photographed by Jared French, Fire Island 1942

2013-06-25

Eugene


Eugène Mac Cown
Les deux nus au lapin, 1925
Huile sur toile
173 x 165 cm (67,47 x 64,35 in.) 
Expositions : Paris, Galerie de L'Effort Moderne, Léonce Rosenberg, 1925 
Bibliographie : Bulletin de l'Effort Moderne, 1925, n°14, reproduit http://www.askart.com/AskART/artists/search/Search_Repeat.aspx?searchtype=AUCTION_RECORDS&artist=10034137

2013-06-24


2013-06-22

Thunder Every Day





http://vimeo.com/51014505
Roland Tec's next film, Thunder Every Day
http://www.pinkplot.com/thunder.html



David Hockney, Arthur Lambert, 1975




2013-06-20

Indians


"Les Indiens dans l'Hispagnole
honoroient anciennement leurs Idoles"
 La galerie agréable du monde / Pieter van der Aa , 1729

2013-06-19

2013-06-17

Explosante fixe

Sur la page ni le temps ni l'effort
Image, extase, explosante-fixe
Signer par d'agnostiques signes l'expansion de l'être
Ne donner à la forme ni les noms anciens de dieux anciens
Ni nouveaux
Et que chacun, conscient ou inconscient en sa conscience, voie qu'en lui se déploie une nuit étoilée
LB


Man Ray - Explosante fixe, 1934

Hayter

 
Stanlay William Hayter, Le Pendu, 1983

2013-06-15

Charia Vaticana

Charia Vaticana, la Charia du Vatican

"Discours du pape François aux Parlementaires français

Le pape François a reçu au Vatican des parlementaires membres du groupe Amitié France-Saint-Siège, le samedi 15 juin 2013.



Monsieur le président, chers Parlementaires,
Faisant suite à votre demande, je suis heureux de vous recevoir ce matin, membres du Sénat et de l'Assemblée nationale de la République française.
Au-delà des différentes sensibilités politiques que vous représentez, votre présence manifeste la qualité des relations entre votre pays et le Saint-Siège.
Cette rencontre est pour moi l'occasion de souligner les relations de confiance qui existent généralement en France entre les responsables de la vie publique et ceux de l'Église catholique, que ce soit au niveau national ou au niveau régional ou local. Le principe de laïcité qui gouverne les relations entre l'État français et les différentes confessions religieuses ne doit pas signifier en soi une hostilité à la réalité religieuse, ou une exclusion des religions du champ social et des débats qui l'animent. On peut se féliciter que la société française redécouvre des propositions faites par l'Église, entre autres, qui offrent une certaine vision de la personne et de sa dignité en vue du bien commun.
L'Église désire ainsi apporter sa contribution spécifique sur des questions profondes qui engagent une vision plus complète de la personne et de son destin, de la société et de son destin. Cette contribution ne se situe pas uniquement dans le domaine anthropologique ou sociétal, mais aussi dans les domaines politique, économique et culturel. En tant qu'élus d'une Nation vers laquelle les yeux du monde se tournent souvent, il est de votre devoir, je crois, de contribuer de manière efficace et continue à l'amélioration de la vie de vos concitoyens que vous connaissez particulièrement à travers les innombrables contacts locaux que vous cultivez et qui vous rendent sensibles à leurs vraies nécessités.
Votre tâche est certes technique et juridique, consistant à proposer des lois, à les amender ou même à les abroger. Il vous est aussi nécessaire de leur insuffler un supplément, un esprit, une âme dirais-je, qui ne reflète pas uniquement les modes et les idées du moment, mais qui leur apporte l'indispensable qualité qui élève et anoblit la personne humaine. Je vous formule donc mes encouragements les plus chaleureux pour continuer dans votre noble mission, cherchant toujours le bien de la personne en promouvant la fraternité dans votre beau pays.
Que Dieu vous bénisse !"

http://www.la-croix.com/Religion/Actualite/DOCUMENT-Discours-du-pape-Francois-aux-Parlementaires-francais-2013-06-15-973826


Mr. President, dear members of Parliament,
I am pleased to receive members of the Senate and national Assembly of the French Republic this morning. Over and above the different political sensibilities which you represent, your presence demonstrates the quality of the relationship between your country and the Holy See.
This meeting is, for me, an opportunity to highlight the relationship of trust which, on the whole, exists in France between leaders of public life and those of the Catholic Church, be it in at a national level, be it at a regional or local level. The principles of secularism which governs the relations between the French State and the various religious denominations should not imply that there is a hostility towards the religious reality, or an exclusion of religions from the social sphere and the debates which enliven them. One can rejoice in the fact that French society is rediscovering proposals made by the Church, which, among other things, offer a certain vision of the person and his or her dignity in light of the common good. The Church desires, therefore, to offer its own particular contribution to the deeper questions which demand a more complete vision of the person and his or her destiny, of society and its destiny. This contribution is collocated not only in the anthropological and social sphere, but in political, economic, and cultural spheres as well.
As elected officials from a nation towards which the eyes of the world are often turned, I believe it to be your responsibility to contribute in an effective and consistent way towards improving the lives of your citizens whom you know through the numerous local contacts you cultivate, and which help you to better know their needs. Your duty is certainly technical and juridical, and involves proposing, amending and abolishing legislation. However, it is also necessary to instil something extra in them, I would say a spirit, a soul, that does not limit itself to reflecting the modalities and ideas of the moment, but which also confers upon them the indispensible quality that elevates and dignifies the human person. 
I therefore extend to you my warmest encouragement in fulfilling your mission, always seeking the good of the person and promoting fraternity in your country.

Amina's Sisters




En France et en Tunisie, les soutiens des Femen "révoltés"
Par C.B. AVEC E.A. À TUNIS

Quatre mois ferme. La peine infligée mercredi par la justice tunisienne aux trois jeunes Femen françaises et allemande qui avaient manifesté topless à Tunis en soutien à leur camarade emprisonnée Amina Sboui choque leurs soutiens par sa sévérité.
"Par cette décision, le pouvoir tunisien prouve sa sauvagerie théocratique et montre au monde entier qu'il bafoue les conventions démocratiques", s'emporte auprès de Libération Inna Shevchenko, la leader des Femen. "Très en colère", elle dit avoir bien l'intention de poursuivre le combat Femen en Tunisie.
"On essaie d'instaurer un Etat religieux"
Les trois jeunes femmes sont sous les verrous depuis le 29 mai. La défense  a annoncé qu'elle ferait appel ce jeudi. Un nouveau procès pourrait se tenir d'ici un mois, selon l'avocat Souhaib Bahri, qui défend également Amina Sboui à Tunis. "Le tribunal a cédé à la pression des associations islamistes [une quinzaine d'associations ont tenté de se constituer partie civile, ndlr], dénonce-t-il. Il a créé un délit de blasphème en Tunisie car, au vu de la sévérité, c'est un jugement à connotation religieuse. On essaie d'instaurer un Etat religieux. Je suis inquiet aussi pour l'état de la justice, car les jugements ne sont pas proportionnels. Les vingt personnes jugées pour l'attaque de l'ambassade américaine ont écopé de deux ans avec sursis. Mais pour des questions de liberté d'expression, pour des faits beaucoup moins graves, on emprisonne." 
"Quatre mois, c'est long", a réagi Danielle Hillier, la mère de la Femen Pauline Hillier, 26 ans, au micro de France Bleu Loire Océan. "Même si on peut entendre que ça peut avoir interpellé les gens d'un point de vue culturel, on est presque à la peine maximum."
Côté officiel, le quai d'Orsay a aussitôt dit "regretter la sévérité de cette peine", tandis que Berlin a fait part de son "inquiétude" et l'Union européenne de sa "surprise". La condamnation de deux citoyennes françaises fera certainement tache dans le décor, lors de la visite de François Hollande, maintes fois reportée et programmée pour début juillet. Les avocats Patrick Klugman et Ivan Terel ont déjà annoncé qu'ils viendraient "immédiatement à Tunis pour amplifier la mobilisation internationale, surtout dans la perspective de la venue de François Hollande".
"Un mauvais signe pour Amina"
En Tunisie, où l'action des Femen européennes avait choqué sans non plus déchaîner les foules, peu de voix s'élèvent en leur faveur. Seule Ahlem Belhadj, la présidente de l'Association tunisienne des femmes démocrates (ATFD), se dit "particulièrement révoltée" par la peine infligée. "C'est vrai qu'en Tunisie, c'est un outrage à la pudeur, mais de là à les mettre en prison, et pour quatre mois ferme !", a-t-elle dénoncé sur RFI.
D'autres voix n'hésitent pas à clouer les Femen au pilori, à l'image du journal Le Temps, deuxième quotidien francophone, dans un article intitulé Militantisme n'est pas exhibitionnisme.
Les soutiens des Femen craignent aussi que cette condamnation n'augure le pire pour Amina, détenue depuis le 19 mai et dont la demande de remise en liberté conditionnelle a été rejetée. La jeune femme reste très isolée et attaquée en Tunisie. "S'ils condamnent aussi lourdement des activistes européennes, il est à craindre qu'Amina, citoyenne tunisienne, ne se retrouve menacée de lapidation", s'inquiète Inna Shevchenko. "La lourde condamnation des trois Femen européennes est un mauvais signe pour Amina", prédit aussi l'avocat Souhaib Bahri. "Elle n'a rien fait, pourtant les charges qui pèsent sur elle sont très lourdes : elle encourt jusqu'à douze ans de prison."


Fuck your morals
My body belongs to me
and is not the source
of anyone's honor

Eric de Barros

Free Women



2013-06-14

La Sainte Famille


Max Ernst

2013-06-12

Don't go there

La Douma russe s'attaque au blasphème  et à la "propagande homosexuelle"

Par Pierre Avril, 12/06/2013

Deux lois ont été votées mardi à la quasi-unanimité. Elles sanctionnent les actes "antireligieux", comme ceux des Pussy Riots, et, au nom de la défense de la famille, tout "prosélytisme" gay.

Le fait de porter atteinte aux sentiments religieux des croyants et de promouvoir l'homosexualité sera désormais sévèrement puni par la loi russe. Mardi, la Douma a définitivement adopté, quasiment à l'unanimité, deux projets de loi controversés qui, bien que distincts, témoignent du spectaculaire tour de vis opéré par le régime sur la société civile.
Le premier prévoit d'infliger une amende maximale de 500.000 roubles (11.600 euros) ou un an de prison aux personnes "menant une action publique qui témoigne d'un évident manque de respect envers la société dans le but d'offenser les sentiments religieux des croyants". Si l'offense est commise dans une église, à l'instar des Pussy Riots, la peine de prison pourra atteindre trois ans. Toute "profanation intentionnelle de littérature religieuse et d'objets de culte", comme le fait "d'empêcher illégalement l'activité religieuse…", sera également punie. Les députés ont décidé de quadrupler le montant de l'amende (7000 euros) prévue dans ce dernier cas de figure.
Quelques minutes plus tard, les parlementaires enchaînaient avec le vote d'un second texte destiné, cette fois, à punir toute forme de "propagande" homosexuelle "auprès des mineurs". Lors de cette dernière lecture, le terme "homosexuel" a été remplacé par celui, plus "pudique", de "relations sexuelles non traditionnelles", mais les sanctions, elles, ont été renforcées. Les amendes s'échelonnent de 4000 roubles pour le citoyen lambda (environ 100 euros) jusqu'à 1 million (23.000 euros) s'agissant d'entités juridiques, soit un doublement des amendes prévues lors de la première lecture. Les sociétés susceptibles d'être incriminées peuvent se voir interdire d'activité durant 90 jours. S'ils sont d'origine étrangère, les contrevenants pourront être détenus durant quinze jours avant d'être expulsés.

"La Russie est un pays orthodoxe et la famille constitue la base de notre société. Si nous ne protégeons pas cette dernière, nous ne pourrons pas résoudre nos problèmes démographiques", explique au Figaro Elena Mizoulina, présidente du comité de la famille, des femmes et des enfants à la Douma.

L'enjeu de la liberté d'expression
Mardi, devant le siège du Parlement, des militants orthodoxes scandaient: "La Russie n'est pas Sodome." Face à eux, des activistes de la cause gay s'embrassaient en guise de protestation (kiss-in). Une vingtaine d'entre eux ont été interpellés.
Le projet de loi relatif à la "défense des croyants" était apparu dans la foulée de l'affaire des Pussy Riots, deux jeunes filles condamnées à deux ans de prison pour avoir entonné une prière anti-Poutine dans la cathédrale moscovite du Christ Sauveur.
Pour sa part, le texte destiné à punir la propagande homosexuelle témoignerait, selon les sondages d'opinion, d'un fort regain de puritanisme au sein de la population. Selon l'institut Vtsiom, 88 % des Russes sont favorables à cette loi, feignant d'ignorer que leur grand poète, Pouchkine, est l'auteur d'écrits sur l'homosexualité qui feraient aujourd'hui scandale. 42 % des citoyens, soit la majorité, pensent également que de tels comportements devraient être punis, comme ils le furent à l'époque soviétique.
L'Association Human Rigths Watch a condamné dans cette loi une forme de "discrimination", en réponse à Vladimir Poutine qui, devant les dirigeants de l'Union européenne, il y a une semaine, vantait le caractère "très libéral" de la législation russe en la matière.
Les éditeurs de journaux, qui sont menacés d'une amende maximale de 1 million de roubles et de fermetures administratives temporaires, se demandent comment "gérer" cette loi. "Lorsqu'une pop-star suspecte d'orientation sexuelle non traditionnelle se produira sur scène, on ne sait pas s'il faudra parler d'elle et, le cas échéant, comment, s'inquiète le président de l'Union des journalistes, Pavel Goussev. Cela ne peut que conduire à restreindre la liberté d'expression."


David Hockney in Egypt


David Hockney in Egypt, etching in four plates / eau-forte en quatre plaques, LB, 2013

2013-06-11


2013-06-10

Tartuffe 1997


I Was Looking at the Ceiling


I Was Looking at the Ceiling
John Adams
Théâtre du Châtelet, 11-19 juin 2013

Auch Ich war in Arkadien


Tartuffe 1995





Le Tartuffe,  mise en scène de Ariane Mnouchkine, Théâtre du Soleil, 1995 / photographies de Daniel Cande
Bibliothèque nationale de France, département Arts du spectacle, DIA-PHO-6(250)

2013-06-09

Insoumise à nu


"Insoumise à nu" Portrait de Therese Clerc 
Avec sa Maison des Babayagas, Thérèse Clerc souhaite changer le regard que l’on porte sur la vieillesse. La maison de retraite de Montreuil, entièrement auto-gérée, doit permettre aux femmes de vieillir dignement ; car comme le dit si bien l’octogénaire : "Mourir vieux, c’est bien mais vieillir bien, c’est mieux." La photographe Elisabeth Schneider dresse le portrait en son et images de Thérèse Clerc, citoyenne solidaire et féministe de la première heure. (Texte © Dorothée Hafner) **

Les invisibles



Les invisibles / Sébastien Lifshitz, Ad Vitam, 2013

2013-06-07

Tilda


Satyricon


2013-06-05

DH in Egypt 1


2013-06-04

Mercurius


2013-06-03

Zoom


Nancy

Nancy Cunard, Photo by Islay Lyons

Bruce of Los Angeles Rodeo





Bruce of Los Angeles Rodeo by Acne Studios

Karma, Reincarnation and Homosexuality

Karma, Reincarnation and Homosexuality

Q: I have a question about sexuality. How do you see homosexuality in spiritual terms? Why do you feel we have this karma? Is it a natural thing?

A: There are probably as many combinations of reasons why one person is gay while another is straight as there are people in the world. Before I launch into a spiritual examination of the subject, it's wise to ponder any unconscious assumptions we may have picked up from the world we live in about what it means to be gay.
For example, in reading between the lines, I sense a negative tone attached to the word karma: You seem to be implying that being gay is a hardship as opposed to a blessing or simply one aspect of who you are. (Why do some people have the karma of being born blonde?)
In my view, being gay is not a problem, but living in a world that has blindly adopted hateful views of anyone different from the mainstream can certainly pose some intense emotional challenges. In other words, being gay isn't a problem - dealing with hateful homophobics is.
It can take great self-acceptance, independence and courage to admit to ourselves the ways that we are different from most, especially when the ways we are different are taboo. Heck, I'm not out as a psychic to 90% of the people I know, and though Bible-thumpers would tell us we're both going to hell, I don't think being psychic is as irreligious as being gay. (Is it?) By the way, the Bible condemns all sex that is not for procreative purposes as sinful, so if the Bible is right, 99.5% of God's children are in big trouble.
In most non-Christian societies, homosexuality wasn't taboo at all. In fact, in many tribal cultures, homosexuals were considered spiritually gifted, and were often chosen to be shamans and healers. For more information on the historical, economic and sociological influences affecting the world's views and our own psyches regarding homosexuality, I highly recommend some progressive, open-minded research. Before I leave practical issues behind, I must state that I do believe homosexuality is indeed biologically natural. If one simply studies the behavior of animals and human beings throughout history and around the world, this becomes patently clear.
Regarding karma, reincarnation and homosexuality, there are some common spiritual explanations for why one person may be born heterosexual and another born gay. The most common idea involves the genders embodied in past lives. If Roger was female in all of his past lives, and this is his first life as a male, it's possible that he will bring through lots of feminine energy and be attracted to males as he was before. Some even believe that homosexual lives are intermediary or transitional stages between one gender and another.
In other words, whenever any of us shift from being predominately one gender to the other in a reincarnation cycle, we may spend one or more lives as homosexuals, or at least have many traits typically associated with the other gender. The excellent reincarnation research of Dr. Ian Stevenson supports this theory.
It is also possible for spirit attachment to influence sexual preference. Let me offer an example to illustrate this phenomenon:
When she was a child, Linda was a typical little girl, but in her mid twenties, she began to walk, talk and act like a man. She began to feel uncomfortable as a woman, so she decided to shed her femininity and develop her masculine side. Even though she had had a number of fulfilling relationships with boys, at this time she also woke up to the understanding that she was gay.
What she didn't realize consciously is that she was under the influence of a male earthbound spirit who was trying to attach to her aura, and by influencing her thoughts and feelings, he was gaining control over her. Over time, the spirit gained more and more influence, did become attached, and began to express himself and live through her. Once this spirit was released, she went back to feeling like her old self again.
This is of course not always what is happening when someone decides to develop more of their masculine or feminine side, but it does occur. Usually in these cases, there is a marked change at some point. However, since spirits can attach before birth and can even travel through lifetimes with us, sometimes these changes took place before conscious memory. I mention this only because it is a real phenomenon and may help some people who are struggling with their sense of identity.
I do NOT wish to imply that homosexuality is pathological. The way to determine if your sexual orientation (or any other trait) is a true expression of your own nature or is somehow artificial is to ask yourself what feels like the real you. If you are being influenced by outside social pressures or invisible entities, there will be some part of you that is forever struggling to set the real you free.
Being gay in today's world obviously poses some huge spiritual challenges, and many times, these are related to lessons that the incarnating spirit chose to work on in this lifetime. Usually incarnating spirits choose to be gay or otherwise different from the mainstream in order to work on loving and accepting themselves as they really are.
There is a constant underlying issue of love versus fear and inclusion versus exclusion here. This is at the heart of the whole conflict between gay rights and the religious conservatives who condemn homosexuality as sinful. Controversies like this make us all question what we've been taught about what is right and wrong, and ultimately they push us to dig through all the surface details in search of Truth and Love.
At this time in history in particular, I believe gays are blessing the world by raising some very important questions and issues. Thanks to the social revolutionaries who are constantly prodding brainwashed fanatics to open their minds and hearts, humankind is evolving. These days, we are all exposed to foreign beliefs, traditions, mores and ideas as never before. This pushes us to question what we've been taught, which leads to an evolution of consciousness.
As false, destructive mores break down, everyone is freed to express more of their true natures. Gay rights' activists in particular are stretching the world to new levels of unconditional love and personal freedom.
Personally, I am behind whoever is for LOVE. I don't care if they're gay, straight, bi, celibate or wildly promiscuous, so long as they are really coming from a place of love. As I see it, the fewer rules and restraints we put on love and the more love there is in the world, the better. I'm thrilled that every generation is blessed with a good number of non-conformists, artists, writers, gays, thinkers, psychics, freaks and misfits with the courage to question the establishment, own who they are, and let their lights shine. Without them, I don't think the world would be a very fun or interesting place to live in.
God loves everyone of all races, genders, religions and sexual orientations. (Heck - God even loves telemarketers.) We must trust that people are born as they are for a good reason, and so long as they do no harm to others, it is not for us to judge or try to control them. If we truly have faith in a higher plan or power, we must trust that we have all been made the way we are for a good reason.

2013-06-02

I Wanna Be Where You Are




Charlotte Gainsbourg, Anouk Grinberg, Merci la vie, Bertrand Blier, 1990

2013-06-01

Passion fruit