2011-03-31

Pasiphae and Semiramis

18. The Autobiographies of Pasiphae and Semiramis
A pornography. It is a blackened and thumbed volume whose illustrations leave small ambiguity as to the book's content. The book is bound in black calfskin with damaged lead covers. The pages are grey-green and scattered with a sludge green powder, curled black hairs and stains of blood and other substances. The slightest taint of steam or smoke rises from the pages when the book is opened, and it is always warm - like the little heat apparent in drying plaster or in flat stones after the sun has set. The pages leave acidic stains on the fingers and it is advisable to wear gloves when reading the volume.

[Les autobiographies de Pasiphaé et de Sémiramis
Une pornographie. C’est un livre taché et marqué par les doigts, dont les illustrations laissent peu d’ambiguïté quant au contenu. Le livre est relié d’un veau noir et d’une couverture de plomb endommagée. Les pages sont vert de gris et parsemées d’une poudre de boue verdâtre, de boucles de poils noirs, de taches de sang et d’autres substances. D’infimes effluves de vapeur et de fumée s’élèvent du livre une fois ouvert - il est toujours chaud - comme la légère chaleur visible sur un emplâtre qui sèche ou sur les pierres plates après le coucher du soleil. Les pages laissent sur les doigts des traces acides et il est préférable pour lire ce volume de porter des gants.]

Peter Greenaway, Prospero's books, 1991