2009-06-29

Old souls


Old souls

Our love, is an old love baby
is older than all of our years
I had seen in strangers eyes
familiar tears

We're old souls, in a new life baby
they gave us a new life to live and learn
some time to touch old friends and still return

Our paths have crossed and parted, this love
affair was started long... long ago
this love survives the ages
in its story lives are pages... filled them all
made all slow
oh oh oh

Our love is stronger baby
we give it all and still receive
and so with empty arms
we must still believe

Old souls last forever
so we need never fear a goodbye
A kiss when i must go
no tears...
in time, we kiss... Hello!

Jessica Harper – Phoenix, Old souls, Phantom of the Paradise, Paul Williams - Brian De Palma, 1974


2009-06-28

On a clear day you can see forever




Daisy Gamble (Barbra Streisand), jeune new-yorkaise, est douée de pouvoirs inhabituels : elle stimule la croissance des plantes, sait que le téléphone va sonner… Fumeuse invétérée, elle consulte le professeur Marc Chabot (Yves Montand) pour une thérapie par l'hypnose. En séance et contre toute attente, il entre en contact avec celle qu'elle fut à Londres au début du 19e siècle : Lady Melinda Winifred Waine Tentrees, devineresse omnipotente, irrésistible séductrice... Il tombe amoureux... de Melinda ! Daisy Gamble, séduite elle aussi, découvre qu'il est sous le charme mais de son moi antérieur. Elle lui révèlera enfin qu'ils connaîtront l'amour dans un futur lointain.


On a clear day you can see forever, Vincente Minelli, 1970

On a clear day you can see forever


On a clear day
Rise and look around you
And you'll see who you are
On a clear day
How it will astound you
That the glow of your being
Outshines every star
You'll feel part of every mountain sea and shore
You can hear
From far and near
A world you've never, never heard before...
And on a clear day...On a clear day...
You can see forever...
And ever...
And ever...
And ever more...

Barbra Streisand, On a clear day you can see forever, Vincente Minelli, 1970

Hurry ! It's Lovely Up Here !






Hey buds below ... up is where to grow
Up with which below can't compare with.
Hurry - it's lovely up here...
Life down a hole takes an awful toll,
What with not a soul there to share with
Hurry - it's lovely up here !
Wake up, bestir yourself, it's time that you disinter yourself
You've got a spot to fill - a pot to fill
And what a gift package of showers, sun and love
You'll be met above everywhere with,
Fondled and sniffed by millions who drift by,
Life here is rosy - if you're a posy
Hurry it's lovely here!
Climb up geranium, it can't be fun subterran-ium
On the exterior, it's cheerier
RSVP peonies, pollinate the breeze,
Make the queen of bees hot as brandy
Come give at least a preview of Easter
Come up and see the good we're giving
Come up and see the grounds for living
Come poke your head out,
Open up and spread out,
Hurry it's lovely here !

Barbra Streisand, Hurry ! It's Lovely Up Here !, On a clear day you can see forever, Vincente Minelli, 1970

Aimer la vie, aimer les fleurs


Quand l'été a disparu
Quand le temps s'en est allé
Du côté des saisons, ma saison
On ne peut que soupirer
Regretter l'été
Mais pour revivre un jour d'été
Lorsque l'hiver s'est installé
Et que votre coeur s'est glacé
Il faut aimer

Aimer la vie, aimer les fleurs
Aimer les rires et les pleurs
Aimer le jour, aimer la nuit
Aimer le soleil et la pluie
Aimer l'hiver, aimer le vent
Aimer les villes et les champs
Aimer la mer, aimer le feu
Aimer la terre pour être heureux

Quand l'amour a disparu
Quand le coeur s'en est allé
Du côté des jamais, plus jamais
On ne peut que regretter
L'amour envolé
Mais pour ressusciter l'amour
Si votre coeur vide est trop lourd
Si l'ennui menace vos jours
Il faut aimer

Aimer la vie, aimer les fleurs
Aimer les rires et les pleurs
Aimer le jour, aimer la nuit
Aimer le soleil et la pluie
Aimer l'hiver, aimer le vent
Aimer les villes et les champs
Aimer la mer, aimer le feu
Aimer la terre pour être heureux

Devant la joie retrouvée
Quand le coeur s'est installé
Du côté du grand amour
Chaque jour est un été
Plus bel été
Et devant la joie retrouvée
Devant l'été recommencé
Devant l'amour émerveillé
Il faut chanter

Chanter la vie, chanter les fleurs
Chanter les rires et les pleurs
Chanter le jour, chanter la nuit
Chanter le soleil et la pluie
Chanter l'hiver, chanter le vent
Chanter les villes et les champs
Chanter la mer, chanter le feu
Chanter la terre pour être heureux

Les demoiselles de Rochefort, Jacques Demy, Michel Legrand, 1967

Insouciance

Une rescapée d'Auschwitz
"Je ne suis pas vivante. Je regarde ceux qui le sont. Ils sont futiles, ignorants (…) Je ne peux aller vers eux à visage nu. Ils croiraient que je les méprise avec leur petit train-train et leurs petits tracas et leurs petits projets, leurs passions éphémères et leurs désirs fugaces. Et pourtant, si nous avons lutté comme nous l'avons fait, si nous avons tenu, c'était bien pour que les hommes n'aient plus que de petits soucis, des soucis à leur mesure, pour qu'ils ne soient plus entraînés dans la tornade de l'histoire, broyés ou portés au-dessus d'eux-mêmes."

Mesure de nos jours (1971)
Charlotte Delbo (1913-1985)

Somewhere

Summertime


Summertime, and the living is easy
Fish are jumping, and the cotton is high
Your daddy's rich, and your ma is good looking
So hush little baby, don't you cry

One of these mornings, you're gonna rise up singing
You're gonna spread your wings and take the sky
But till that morning, there is nothing can harm you
With your daddy and mommy standing by


Voie lactée ô soeur lumineuse

Levers de voie lactée
Galactic Center of Milky Way Rises over Texas Star Party, www.youtube.com
Milky Way Rising from Australia, www.youtube.com
Rising Milky Way and Lighting, Australia, www.youtube.com
Southern star party, www.youtube.com

Voie lactée ô soeur lumineuse
Des blancs ruisseaux de Chanaan
Et des corps blancs des amoureuses
Nageurs morts suivrons nous d'ahan
Ton cours vers d'autres nébuleuses

Guillaume Apollinaire



The Milky Road, Larry Landolfi, Astronomy Picture of the Day

Lost ?


Lost in time ? Lost in space ? And meaning ?
Faisons le tour du pâté de maisons... 1
Faisons le tour du pâté de maisons... 2
Faisons le tour du pâté de maisons... 3

Charles Gray, The Rocky Horror Picture Show, Jim Sharman et Richard O'Brien, 1975
Les secrets de la Voie Lactée, sur www.youtube.com
Milky Way in 3D, sur www.youtube.com
Hubble Universe, Nebula & Galaxies, A Cosmic Journey, sur www.youtube.com

2009-06-27

Regarde de tous tes yeux, regarde !


Nébuleuse de l'Aigle M16

If I Could

I'd protect you from the sadness in your eyes
give you courage in a world of compromise
yes I would
If I could
I would teach you all the things I've never learned
and I'd help you cross the bridges that I've burned
yes I would
if I could
I would try to shield your innocence from time
but the part of life I gave you isn't mine
I've watched you grow so I could let you go
if I could
I would help you make it through the hungry years
but I know that I can never cry your tears
but I would
if I could

if I live in a time and place where you don't want to be
you don't have to walk along this road with me
my yesterday won't have to be your way
if I knew
how I'd try to change the world I brought you to
and there isn't very much that I can do
but I would
if I could
if I could
I would try to shield your innocence from time
but that part of life I gave you isn't mine
I watched you grow so I could let you go
if I could
I would help you make it through those hungry years
but I know that I can never cry your tears
but I would
if I could
yes I would
if I could

Ken Hirsch, Ronald Lee Miller, Marti Sharron
If I could, Barbra Streisand on www.youtube.com

Si je pouvais, je préserverais tes yeux de toute tristesse, te donnerais le courage dans un monde compromis, oui je le ferais si je pouvais, je t'enseignerais tout ce que je n'ai pas appris et t'aiderais à traverser les ponts que j'ai détruits, oui je le ferais si je pouvais, je préserverais ton innocence des atteintes du temps mais la vie que je t'ai donnée n'est pas la mienne, je t'ai vu grandir et peux te voir partir, si je pouvais je t'aiderais à traverser les années de famine mais je sais que je ne pourrai jamais pleurer les larmes qui sont tiennes, mais je le ferais si je pouvais, si je vis en des temps et des lieux où tu ne veux pas aller tu n'es pas tenu de suivre cette route avec moi, mon hier n'est pas ta voie, si je savais comment j'essaierais de changer le monde où je t'ai amené, je ne peux pas grand chose, mais j'aimerais si je pouvais, si je pouvais, je préserverais ton innocence des atteintes du temps mais la vie que je te t'ai donnée n'est pas la mienne, je t'ai vu grandir et peux te voir partir, si je pouvais je t'aiderais à traverser les années de famine mais je sais que je ne pourrai jamais pleurer les larmes qui sont tiennes, mais je le ferais si je pouvais, oui je le ferais si je pouvais

Jardin






2009-06-20

Les soeurs Brontë, filles du vent

Isabelle Adjani, Les sœurs Brontë, André Téchiné, 1979


Awaken on all my dear moorlands
the wind in its glory and pride!
O call me from highlands
To walk by the hillriver's side!

Eveillez sur toutes mes chères landes
Le vent dans sa gloire et son orgueil !
O appelez-moi des vallées et des montagnes,
Que je marche au bord du torrent !

Emily Bronte (1818-1848), Cahiers de poèmes, trad. par Claire Malroux, José Corti, 1995


Filhas do Vento, René Crevel, Edição & etc, 1984, Serie K
centrodeartes.blogs.com

Les soeurs Brontë filles du vent, René Crevel, 1930, Bibliothèque numérique surréaliste, Centre de recherches sur le surréalisme, Université de la Sorbonne nouvelle, Paris